Votre ATTESTATION D'ACCUEIL

Résidents étrangers

Une personne étrangère, qui souhaite venir en France pour une visite privée ou familiale inférieure à 3 mois, doit présenter un justificatif d'hébergement. Ce document appelé attestation d'accueil est établi par la personne qui l'accueillera à son domicile lors du séjour en France. La demande est faite en mairie. L'attestation est délivrée si l'hébergeant remplit certaines conditions.

Comment faire ?

La démarche se fait directement en mairie. Pour retrouvez la liste des pièces à fournir et prendre rendez-vous, vous pouvez accéder au portail O.Net Citoyen ou contacter directement le Service à la population

Contactez le service à la population

Un enfant né apatride en France devient-il Français ?

Oui, la nationalité française est attribuée dès la naissance à un enfant né apatride en France.

Dans quels cas un enfant naît-il apatride en France ?

Un enfant peut naître apatride en France s’il se trouve dans l’une des situations suivantes :

  • Il est né en France de parents eux-mêmes apatrides.

  • Il est né en France de parents inconnus.

  • Il est né en France de parents dont la nationalité ne peut pas se transmettre dès sa naissance. Ainsi, dans certains pays, la nationalité ne se transmet pas aux enfants nés à l’étranger, aux enfants nés hors mariage ou aux enfants adoptés.

Comment prouver la nationalité française de l’enfant né apatride en France ?

Pour prouver la nationalité française de l’enfant né apatride en France, il faut se procurer un certificat de nationalité française.

Il faut faire la demande du certificat de nationalité française avant ses 18 ans.

Si l’enfant a moins de 16 ans, il doit être représenté par la personne exerçant l’autorité parentale.

À partir de 16 ans, l’enfant peut faire la démarche lui-même, sans autorisation parentale.

Rappel

la nationalité française d’un enfant, qu’il soit né en France ou non, dépend principalement de la nationalité de ses parents.

Un enfant né apatride en France devient-il Français ?

Oui, la nationalité française est attribuée dès la naissance à un enfant né apatride en France.

Dans quels cas un enfant naît-il apatride en France ?

Un enfant peut naître apatride en France s’il se trouve dans l’une des situations suivantes :

  • Il est né en France de parents eux-mêmes apatrides.

  • Il est né en France de parents inconnus.

  • Il est né en France de parents dont la nationalité ne peut pas se transmettre dès sa naissance. Ainsi, dans certains pays, la nationalité ne se transmet pas aux enfants nés à l’étranger, aux enfants nés hors mariage ou aux enfants adoptés.

Comment prouver la nationalité française de l’enfant né apatride en France ?

Pour prouver la nationalité française de l’enfant né apatride en France, il faut se procurer un certificat de nationalité française.

Il faut faire la demande du certificat de nationalité française avant ses 18 ans.

Si l’enfant a moins de 16 ans, il doit être représenté par la personne exerçant l’autorité parentale.

À partir de 16 ans, l’enfant peut faire la démarche lui-même, sans autorisation parentale.

Rappel

la nationalité française d’un enfant, qu’il soit né en France ou non, dépend principalement de la nationalité de ses parents.