Cœur d’Onet-Village

Un triptyque pour le bien-être des résidents.

Onet-le-Château village est le berceau historique de notre commune. Son château, qui lui a donné son nom, a longtemps hébergé la Mairie. Et le bâtisseur de l’agglomération de Rodez que nous connaissons aujourd’hui, Roland Boscary-Monsservin en fut le premier magistrat de 1953 à 1965.

La Municipalité a décidé au cours de cette mandature d’y consacrer d’importants investissements qui vont permettre d’accompagner le dynamisme qui s’y manifeste au quotidien.

La Traversée d’Onet Village

Etudiée en partenariat avec Aveyron Ingénierie, la nouvelle traversée d’Onet-le-Village aura deux objectifs : une sécurisation du trafic et un embellissement du village.

Depuis l’arrivée devant le château et sur 200 mètres linéaires, une zone de rencontre sera créée. Ce nouveau type d’aménagement permet de matérialiser à l’entrée et à la sortie une zone de circulation limitée à 20 km/heures. Des deux côtés de la chaussée seront réalisées des zones piétonnières et au centre une voie de circulation. Pour s’assurer d’un ralentissement de la vitesse et de la sécurisation de la voie, des bacs mobiles végétalisés seront installés en bordure de route.

Afin de valoriser l’entrée dans le village depuis le château, des piliers et murets seront édifiés à l’image de ce qui a été implanté à l’entrée de la connexion routière de Fontanges

Ce programme routier sera complété par :

  • la création de trottoirs sur la rue du Campet,
  • une sécurisation du chemin de la Fumade,
  • l’instauration de priorités à droite.

La nouvelle salle d’animations

Onet Village connait une vie associative intense et variée. Aujourd’hui, elle se déroule essentiellement dans le château. Si ses murs sont chargés d’histoire, ils sont tout-de-même incommodes et exigus.

La Municipalité a donc décidé de lancer la construction d’une nouvelle salle d’animations, sur la zone du cimetière. Elle occupera une surface totale de près de 400 m².

A l’intérieur les futurs utilisateurs pourront bénéficier d’une salle principale de 300 m², divisible en deux salles de 200 m² et 100 m² par l’installation d’une cloison mobile. Ainsi deux activités pourront cohabiter au quotidien. Et pour qu’animations riment avec convivialité, un espace bar donnant sur la salle sera aménagé et bénéficiera d’un accès direct donnant sur une place parking réservée pour un camion frigorifique.

Cette nouvelle salle bénéficiera d’une chaufferie et d’un système de climatisation pour une utilisation ‘’4 saisons’’.

Les travaux du château

Lorsque la nouvelle salle d’animations sera prête à recevoir, c’est le château qui sera au centre d’un vaste chantier de restauration et de mise en valeur.

Pour l’heure, les premières pistes de travail se concentrent sur trois objectifs :

  • Sécuriser et rénover toutes les parties de maçonnerie actuellement dégradées : mur nord intérieur de la cour, ancienne école et reprise des huisseries sur la façade sud.
  • Réaménager la cour, avec des équipements aisément démontables, comme la création d’un préau et d’une coursive en bois permettant de relier les différentes tours d’angle.
  • Rénover les deux  tours d’angles actuellement couvertes par des toitures à pan coupé pour leur redonner une physionomie proche de la troisième tour surmontée d’une toiture conique.

Actuellement la Municipalité planche sur cette ambitieuse programmation pluri-annuelle, en lien avec les Bâtiments de France et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).