Votre ATTESTATION D'ACCUEIL

Résidents étrangers

Une personne étrangère, qui souhaite venir en France pour une visite privée ou familiale inférieure à 3 mois, doit présenter un justificatif d'hébergement. Ce document appelé attestation d'accueil est établi par la personne qui l'accueillera à son domicile lors du séjour en France. La demande est faite en mairie. L'attestation est délivrée si l'hébergeant remplit certaines conditions.

Comment faire ?

La démarche se fait directement en mairie. Pour retrouvez la liste des pièces à fournir et prendre rendez-vous, vous pouvez accéder au portail O.Net Citoyen ou contacter directement le Service à la population

Contactez le service à la population

Quel est le titre de séjour délivré au mineur étranger isolé à sa majorité ? 

Vous êtes un mineur étranger (non européen) recueilli par l’ Ase  ? Vous êtes mineur isolé ? Vous pouvez obtenir une carte de séjour à votre majorité. Vous devez remplir certaines conditions. Nous vous indiquons, en fonction de votre situation, quelle carte peut vous être délivrée.

Si vous êtes mineur étranger entré isolé en France et confié à l’Ase au plus tard à l’âge de 16 ans, vous pouvez obtenir une carte de séjour temporaire vie privée et familiale.

Le préfet étudie de façon globale votre situation. Il vérifie l’ensemble des conditions suivantes :

  • Formation suivie (elle doit être réelle et sérieuse)

  • Nature de vos liens avec la famille restée dans le pays d’origine (le préfet examine la réalité et la stabilité des liens développés sur le territoire français, au regard de vos liens que vous avez conservés dans votre pays d’origine)

  • Avis de la structure d’accueil sur les garanties de votre insertion dans la société française, dont il sera tenu compte

Un visa de long séjour n’est pas exigé pour obtenir la carte de séjour.

Cette carte vous permet de poursuivre des études ou d’exercer l’activité professionnelle de votre choix (travail salarié ou indépendant, commerce, etc.).

Vous pouvez demander la carte vie privée et familiale à vos 18 ans (ou dès l’âge de 16 ans si vous souhaitez travailler).

Si vous êtes mineur étranger entré isolé en France et confié à l’Ase entre 16 et 18 ans, vous pouvez être admis au séjour. Mais il s’agit d’une régularisation exceptionnelle, et non d’un droit automatique.

Suivant la nature de votre formation, il peut vous être délivré :

Pour accepter ou refuser de délivrer la carte, le préfet examine de façon globale votre situation. Il prend en compte les éléments suivants :

  • Formation que vous suivez (elle doit être réelle et sérieuse)

  • Nature de vos liens avec votre famille restée dans le pays d’origine (le préfet examine la réalité et la stabilité des liens développés sur le territoire français, au regard des liens que vous avez conservés dans votre pays d’origine)

  • Avis de la structure d’accueil sur les garanties de votre insertion dans la société française, dont il sera tenu compte

Un visa de long séjour n’est pas exigé pour obtenir la carte de séjour.

À savoir

en dehors de ces cas de délivrance, vous pouvez obtenir une carte de séjour pour un autre motif. Par exemple, en tant que victime de la traite des êtres humains.

Vous pouvez demander une carte vie privée et familiale à vos 18 ans (ou dès l’âge de 16 ans si vous souhaitez travailler).

    Quel est le titre de séjour délivré au mineur étranger isolé à sa majorité ? 

    Vous êtes un mineur étranger (non européen) recueilli par l’ Ase  ? Vous êtes mineur isolé ? Vous pouvez obtenir une carte de séjour à votre majorité. Vous devez remplir certaines conditions. Nous vous indiquons, en fonction de votre situation, quelle carte peut vous être délivrée.

    Si vous êtes mineur étranger entré isolé en France et confié à l’Ase au plus tard à l’âge de 16 ans, vous pouvez obtenir une carte de séjour temporaire vie privée et familiale.

    Le préfet étudie de façon globale votre situation. Il vérifie l’ensemble des conditions suivantes :

    • Formation suivie (elle doit être réelle et sérieuse)

    • Nature de vos liens avec la famille restée dans le pays d’origine (le préfet examine la réalité et la stabilité des liens développés sur le territoire français, au regard de vos liens que vous avez conservés dans votre pays d’origine)

    • Avis de la structure d’accueil sur les garanties de votre insertion dans la société française, dont il sera tenu compte

    Un visa de long séjour n’est pas exigé pour obtenir la carte de séjour.

    Cette carte vous permet de poursuivre des études ou d’exercer l’activité professionnelle de votre choix (travail salarié ou indépendant, commerce, etc.).

    Vous pouvez demander la carte vie privée et familiale à vos 18 ans (ou dès l’âge de 16 ans si vous souhaitez travailler).

    Si vous êtes mineur étranger entré isolé en France et confié à l’Ase entre 16 et 18 ans, vous pouvez être admis au séjour. Mais il s’agit d’une régularisation exceptionnelle, et non d’un droit automatique.

    Suivant la nature de votre formation, il peut vous être délivré :

    Pour accepter ou refuser de délivrer la carte, le préfet examine de façon globale votre situation. Il prend en compte les éléments suivants :

    • Formation que vous suivez (elle doit être réelle et sérieuse)

    • Nature de vos liens avec votre famille restée dans le pays d’origine (le préfet examine la réalité et la stabilité des liens développés sur le territoire français, au regard des liens que vous avez conservés dans votre pays d’origine)

    • Avis de la structure d’accueil sur les garanties de votre insertion dans la société française, dont il sera tenu compte

    Un visa de long séjour n’est pas exigé pour obtenir la carte de séjour.

    À savoir

    en dehors de ces cas de délivrance, vous pouvez obtenir une carte de séjour pour un autre motif. Par exemple, en tant que victime de la traite des êtres humains.

    Vous pouvez demander une carte vie privée et familiale à vos 18 ans (ou dès l’âge de 16 ans si vous souhaitez travailler).