Lutte contre la prolifération des pigeons sur le territoire

Sur l’ensemble du territoire communal, il est désormais interdit de nourrir les pigeons par arrêté du Maire n°356/2020. Les jets et dépôts de nourriture sont interdits sur le domaine privé et public (voies de circulation, espaces naturels, emplacements aménagés, parcs et jardins, parties privatives). Cette interdiction a pour but d’éloigner les pigeons des lieux d’habitation car leur surpopulation cause des troubles sanitaires ainsi que des nuisances (présence de fientes, bruit …). Ainsi, si les pigeons ne disposent plus de la nourriture donnée par l’homme, non seulement la colonie se régulera, mais finira également par s’en aller.

En cas de non-respect de cette mesure,un procès-verbal pourra être dressé aux contrevenants. A ce jour, aucun arrêté préfectoral n’a été pris pour le classement de cette espèce en tant que nuisible, ce qui réduit les possibilités d’intervention des services municipaux sur cette problématique. Ainsi, la technique de l’effarouchement a été testée mais ne s’est pas révélée efficace. A ce jour, d’autres méthodes sont à l’étude.

Toutefois, il appartient à chacun d’être vigilant sur cette problématique. Lorsque la présence de pigeons en état de prolifération est constatée à proximité d’un immeuble ou sur un terrain, il appartient au propriétaire de prendre les mesures nécessaires pour y remédier, comme par exemple de fermer tout élément de toiture ou autre accès permettant l’introduction des pigeons.