Espaces verts

La superficie de la commune d’Onet-le-Château est de 4 020 hectares dont 35 ha d’espaces verts. Ce sont 12 jardiniers qui interviennent journellement et tout au long de l’année pour l’entretien du patrimoine vert. Le service est constitué de 9 agents, de deux contrats emploi d’Avenir et d’un chef de service.

Les aires de jeux du Parc Paysager des Quatre-Saisons

Depuis le mois d’août, les nouvelles aires de jeux implantées au cœur du parc paysager des Quatre-Saisons ne désemplissent pas ! Petits et grands semblent avoir trouvé leur bonheur parmi la palette de jeux innovants installés sur le secteur. Un parcours santé est aussi proposé avec des modules de sport pour tous.

Deux aires de jeux modernes, complémentaires et adaptées aux âges des enfants, s’intègrent de façon harmonieuse dans le parc.
L’espace pour les 6 mois – 6 ans combine plusieurs jeux à thèmes qui ont pour objectif de stimuler l’imagination des enfants.
• un ensemble modulaire sécurisé pour grimper et suivre un parcours en petite hauteur
• des balançoires
• un toboggan
• des jeux sur ressort

Les plus grands, à partir de 7 ans, ont accès à 5 jeux complémentaires et originaux :
• un toboggan de 10 mètres de long, intégré dans un talus
• une tyrolienne de 30 mètres
• un parcours d’escalade
• deux balançoires (une balançoire pendulaire et une balançoire à 10 places)
Très prisé des adolescents, l’espace de sport en plein air pour la gymnastique et la musculation, se compose d’une double échelle aérienne, d’un banc « fitness », d’un vélo elliptique, d’un city bike (connecté), d’un appareil d’entrainement duo et d’un appareil d’entrainement presse double (également accessible aux personnes à mobilité réduite).
Ludiques et sportifs, ces équipements sont faits pour toutes les générations !
Pour chaque module, des panneaux indiquent l’âge minimal et maximal d’utilisation.
Le parc paysager, d’une surface totale de 1,7 hectares, continue à prendre forme au fur et à mesure des plantations, qui interviendront encore cet automne, avec les nouveaux semis de pelouse. Les cheminements seront prochainement aménagés, agrémentés de petites fontaines à eau, incitant à la promenade.

 

Rôle du service espaces verts

Ce service à la charge d’entretenir le patrimoine arboré de la collectivité, de l’améliorer et de créer de nouveaux aménagements paysagers. Pour cela a été mis en place dans un mode de gestion des espaces verts de la ville, une gestion raisonnée de la consommation des produits phytopharmaceutiques qui fait partie d’une démarche respectueuse de l’environnement, mais aussi le respect du public, des lieux mais également des agents qui en font l’entretien.

Cette méthode s’appelle « zéro phyto  » qui comprend en priorité le désherbage mécanique manuel et non chimique. Cela intègre également moins d’arrosage systématique dans les nouveaux aménagements des parcs et jardins publics, avec la mise en place de broya issu de l’élagage. Le service réalise également  le compost obtenu après broyage des déchets de taille des haies et autres végétaux qui sont réutilisées lors des aménagements paysagers. Cette gestion vise à favoriser l’usage de l’eau de milieu naturel comme par le pompage par forages pour l’arrosage des terrains de sport et le remplissage des cuves pour l’arrosage des arbres et arbustes. Le contrôle de la végétation spontané sur les trois cimetières est réalisé sans utilisation de produits phytopharmaceutiques grâce à des rotations régulières espacées de 3 semaines chacune et à l’investissement des agents qui ont pris conscience de la toxicité des produits.

Le service développe aussi de la ‘PBI ’ protection biologique intégré avec l’utilisation d’auxiliaires comme les larves de coccinelles (‘Adalia bipunctata’) pour lutter contre les pucerons des rosiers plus particulièrement. On utilise également un insecticide biologique, le Bacillus thuringiensis qui sert à détruire la chenille de la pyrale du buis plus particulièrement. A noter également : les tontes des pelouses réalisées sans ramassage ainsi que pour les stades grâce au système mulching. Ce qui a pour conséquence de limiter les volumes et les coûts de traitement des déchets verts apportés en déchetterie.

La commune est également site observateur avec la Fredon Midi Pyrénées organisme qui a pour objectif la surveillance de la santé du végétal et met en œuvre une démarche de Développement Durable visant à améliorer des pratiques phytosanitaires.

Travaux réalisés en régie

– Aménagement paysager (S : 7 000 m2 Parc de loisirs des Albatros Costes-Rouges).
– Fauchage secteur du rural (de la piste de promenade d’Onet-le-Château à Vabre en passant par les Hauts de Floyrac, de Bel-Air, d’Onet Village et le village de Capelle).
– 250 arbres sont élagués au cours de l’hiver et suivant un planning préalablement établi.
– Fleurissement et suivi des massifs d’annuelles, bisannuelles et vivaces.
– Entretien des terrains de sport dont 4 terrains enherbés et un synthétique.

Les Espaces verts en chiffres

–  22 massifs de fleurs d’annuelles, bisannuelles vivaces et graminées
– 420 massifs d’arbustes
– 2 300 arbres feuillus
– 165 conifères
– 12180 mètre linéaire de haie
– 700 arbustes isolées
– 24 bacs à fleurs
– 7000 fleurs répartis entre les annuelles et bisannuelles vivaces et graminées embellissant tous les ans nos parterres de fleurs.

Les principaux squares et jardins de la ville

Répartis sur les 3 grands principaux secteurs de la ville les squares et parcs et jardins sont présents.

Sur le secteur des Quatre Saisons :

– Le square des Aubépines : 1 000 m²
– Parc paysager de San-Pau : 11 000 m²
– Divers ronds-points et îlots de verdure : 900 m²
– L’espace vert du secteur du gymnase des Glycines : 10 160 m²

Sur le secteur des Balquières :

– Le square St Firmin : 1 550 m2
– Jardin Public Gerboin : 5 500 m2
– Parc de Loisirs de Canac : 18 000 m2
– Le centre de tennis des Balquières  : 5 200 m2

Sur le secteur des Costes-Rouges :

– Le jardin public des Costes-Rouges : 1 500 m2
– Les espaces verts de l’Isle sous Levant : 3 647 m 2
– Le parc de loisirs des Albatros : 7 000m2
– La troué verte de Costes-Rouge 2 & 3 et le Mail rue des Perdrix : 2 000 m2
– La piste de promenade d’Onet à Vabre : 4.8 km de long

– Le parc paysager des Costes Rouges : 450 mètres de circulation douce, 7 250 m² de surface, 430 000 euros d’investissement.