Les stades de la commune passent en « zéro phyto »

La Ville d’Onet-le-Château, avec le soutien de la Région Occitanie, a fait le choix de privilégier un nouveau procédé pour une gestion des terrains de sport durable et sans pesticides.

Une action qui s’inscrit dans le cadre de la charte « Zéro Phyto », dans laquelle la commune s’est engagée. En 2019, le territoire a été labellisé niveau 2 par la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles et la Région Occitanie. Une distinction obtenue pour son action dans l’abandon des pesticides sur tous les espaces publics, excepté les stades. Afin de poursuivre sa démarche, la Ville vient d’acquérir une herse étrille, un matériel spécifique permettant le désherbage mécanique des sols sportifs, évitant ainsi l’utilisation de désherbant sélectif.
Son principe consiste à extraire de la surface du sol du terrain l’accumulation des déchets de tonte, feuilles et racines superficielles mortes qui sèchent et forment une couche plus ou moins épaisse. L’utilisation de ce matériel favorise une meilleure circulation de l’eau et de l’air dans le sol, développe l’activité biologique, la minéralisation et redonne par ailleurs de la vigueur au gazon.

Avec ses 40 km² de territoire, Onet-le-Château dispose d’une variété importante de surfaces : parcs, stades, îlots, ronds-points, cimetières … Ce sont autant d’espaces à entretenir, mais de façon adapté à chacun. D’où la nécessité de mettre en place une gestion différenciée.
Les services des espaces verts et de la voirie ont adopté plusieurs méthodes pour l’entretien des espaces publics :
• les méthodes alternatives : désherbage manuel, désherbeur thermique à air chaud pulsée, désherbeur à eau chaude à haute température,
• l’utilisation de paillages, de broyats issus de l’élagage et des tailles de haies,
• le développement de lâchers de coccinelles, l’installation d’hôtels à insectes ou encore de nichoirs à mésanges.
Ainsi, la mise en œuvre du zéro phyto, c’est concilier la qualité de l’entretien des espaces publics de la commune et les moyens mis en œuvre pour y parvenir.
L’entretien des stades sans pesticides = un territoire communal 100 % Zéro Phyto.