Le Point sur la séance du Conseil Municipal du 12 novembre

Qualité de l’eau, enseignement et logement au menu de ce conseil municipal.

Période de confinement oblige, les travaux du conseil municipal se sont tenus une nouvelle fois, jeudi soir,  à l’Athyrium pour respecter les mesures de distanciation sociale.

Comme chaque année, les conseillers ont été amenés à examiner le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’assainissement. Ce rapport concernait l’exercice 2019. De ce document de 140 pages, « un rapport très complet et très bien réalisé » selon le maire Jean-Philippe Keroslian, il ressort deux éléments centraux :

  • globalement l’assainissement  collectif et non collectif fonctionne bien sur Rodez Agglomération à qui la commune en a délégué la gestion.
  • Chaque année, les poches de pollution potentielle se résorbent.

Au final, le conseil municipal a adopté ce rapport à l’unanimité.

Ventes de logements HLM

Le deuxième point saillant de cette réunion du conseil municipal concernait le logement social. En effet depuis la publication de la loi Elan du 23 novembre 2018, la commune doit rendre un avis sur les ventes de biens opérées par les sociétés HLM. Ces ventes font l’objet d’une programmation pluriannuelle dans le cadre des Conventions d’Utilité Sociale. Ainsi que l’a rappelé Christian Mazuc, adjoint aux finances, « ces ventes permettent aux offices HLM de reconstituer leur trésorerie pour renouveler leur parc de logements sociaux et elle constituent un excellent moyen d’accession à la propriété pour les primo-accédants ».  Seuls des biens construits ou acquis depuis plus de 10 ans par les offices HLM peuvent être proposés à la vente.

La délibération de ce jeudi concernait la vente de trois pavillons par la société Polygone, au 8, 72 et 84 rue des Grives.

En réponse à une interrogation de M. Amar Guendouzi, sur d’éventuelles ventes complémentaires dans la même rue, Jean-Philippe Keroslian a informé le conseil que les décisions de vendre sont exclusivement du ressort des sociétés HLM. « Polygone décidera. Par ailleurs, je vous informe que, de son côté,  Rodez Agglo habitat va également procéder dans les mois et les années qui viennent  à 130 ventes de logements. »

Au final, le conseil donné son accord à l’unanimité, pour ces trois premières ventes.

Accompagnement scolaire

A l’unanimité, le conseil municipal a renouvelé pour l’année scolaire 2020-2021 la convention qui lie la commune à l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville. Cette convention permet l’accompagnement de jeunes Castonétois par des étudiants bénévoles. L’an dernier 15 enfants ont bénéficié de ce dispositif. En réponse à une question de Jean-Marc Lacombe sur la détection des élèves par les seuls enseignants, Mme Catherine Couffin lui a répondu qu’effectivement, « cela relevait exclusivement de l’Éducation nationale et par définition, un enseignant se veut le plus objectif possible ».

Toujours au chapitre éducatif, la commune a renouvelé à l’unanimité la convention qui la lie au Conservatoire à rayonnement départemental pour l’opération « Orchestre à l’école » et les classes à horaires aménagés à dominante instrumentale (CHAM). A noter que cette année, la commune accorde au CRDA une aide complémentaire de 3000 € pour l’entretien des instruments.

Succès pour le drive de la Médiathèque

A l’occasion des questions diverses, le maire Jean-Philippe Keroslian a souligné l’incontestable succès de l’opération « Drive » mise en place par les agents de la médiathèque depuis le 5 novembre dernier.

Entre 130 et 170 réservations journalières sont enregistrées sur le portail web de l’établissement, et tous les jours, les appels téléphoniques s’enchaînent pour effectuer des réservations, obtenir des informations sur les possibilités offertes. « Les retours que nous avons sont extrêmement positifs et cela répond manifestement à un vrai besoin de la population », a conclu le maire en félicitant les équipes de ce service au public.