La Ville d’Onet-le-Château labellisée niveau 2 de la Charte « Objectif Zéro Phyto »

La Ville d’Onet-le-Château vient d’être labellisée niveau 2 par la Fédération
Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles et la Région Occitanie, au titre de la Charte « Objectif Zéro Phyto ».

La commune se voit ainsi distinguée pour son engagement dans l’abandon des pesticides sur tous les espaces publics (saufs stades).

L’interdiction des pesticides dans les espaces verts publics est entrée en vigueur en 2017. Mais la commune n’a pas attendu cette échéance pour mettre en place une gestion différenciée de ses espaces verts et de ses voies communales. Depuis 10 ans, la collectivité s’est en effet engagée dans la démarche du « zéro pesticide ». Les services des espaces verts et de la voirie ont de ce fait adopté des techniques alternatives mécaniques ou thermiques pour l’entretien des espaces publics, avec également une acceptation de la végétation spontanée.

Une gestion différenciée des espaces

Avec ses 40 km² de territoire, Onet-le-Château dispose d’une variété importante de surfaces : parcs, stades, îlots, ronds-points, cimetières … Ce sont autant d’espaces à entretenir, mais pas de la même manière. D’où la nécessité de mettre en place une gestion différenciée de ces espaces afin d’adapter au mieux leur entretien.

Les méthodes alternatives à l’utilisation des pesticides

Pour entretenir ces espaces publics, en prenant en compte la lutte contre les maladies et autres parasites des végétaux, plusieurs moyens ont été déployés :

  • les méthodes alternatives de désherbage : désherbage manuel, désherbeur thermique à air chaud pulsée, désherbeur à eau chaude à haute température,
  • l’utilisation de paillages, de broyats issus de l’élagage et des tailles de haies,
  • le développement d’une flore locale : lâchers de coccinelles et installation d’hôtels à insectes et de nichoirs à mésanges.

Consciente des efforts qu’ il reste à faire pour atteindre la suppression totale des pesticides, la commune poursuit ses efforts. En ce sens, l’achat d’une herse étrille a été proposé au budget 2020 de la collectivité pour l’entretien des stades (permet de ratisser le sol et éviter l’utilisation de glyphosate), laquelle permettra à terme à la commune d’être 100 % 0 phyto.

Les services s’engagent chaque jour pour une démarche éco-responsable : ateliers pédagogiques sur les déchets, le recyclage des mégots de cigarette, le choix de matériaux dans les projets, la mise en place de signalétiques ludiques sont autant de moyens de prévention à destination des citoyens.